• Facebook - Black Circle

Sophie Nicoli

OSTÉOPATHE POUR ANIMAUX 

06.18.54.02.96

s.nicoli@hotmail.fr

N° SIRET : 848 032 140 00016

ANDREW TAYLOR STILL

Né le 6 aout 1828 à Jonesboro dans le compté de Lee en Virginie, il est le fils d’Abram Still, médecin, prêcheur et méthodiste, et de Marta Moore. Le jeune Still reçoit une éducation simple et apprend beaucoup de son père. Très tôt passionné par la vie animale, il raconte avoir découvert l’anatomie en disséquant des animaux morts et ainsi avoir énormément appris sur l’organisation du corps vivant. En 1844 il commence des études de médecine et de chirurgie dans le Missouri. Il devient « médecin » itinérant, et dissèque des centaines de cadavres. Capitaine de cavalerie pendant la guerre de Sécession (1861-1865), il s’engage en tant que médecin et chirurgien, et défend ses idées anti-esclavagistes. Au cours de cette période, il approfondit encore ses connaissances en anatomie et il va de plus en plus rejeter l’usage des drogues et des produits toxiques employés par la médecine de l’époque. 

Andrew Taylor Still se remet lui-même particulièrement en question en 1865 lorsque quatre membres de sa famille, dont trois de ses enfants, meurent d’une méningite cérébro-spinale. Au-delà de sa souffrance personnelle, il est traumatisé par l’incapacité des médecins à sauver ses enfants. Il pense donc abandonner la médecine mais finalement cette épreuve sera pour lui un puissant stimulus dans sa quête vers une autre médecine. Il passe donc les dix prochaines années de sa vie à faire des recherches. En 1874, alors qu’il ausculte un enfant atteint de dysenterie il remarque que son dos est chaud et peu mobile alors que son ventre est froid. Il comprend qu’en relâchant les muscles et en ramenant la chaleur vers les intestins, les symptômes disparaissent. Il parvient à sauver cet enfant d’une issue fatale, et bien d’autres. Il devient alors évident pour Still que les fièvres et les maladies sont des effets produits par des causes primaires mécaniques : le concept ostéopathique est en train de naître. Il choisit l’Université de Baldwin au Kansas pour présenter ses recherches mais essuie un refus de la part de ses Pères. Le 22 Juin 1874, il déclare « avoir été atteint non pas au cœur, mais au pôle de la raison » en découvrant ce qu’il nommera l’ostéopathie. Il en établit les grands principes jusqu'en 1878, et guérit avec ses mains de nombreuses maladies, certaines même qualifiées d’incurables. En 1892, il fonde le premier collège d'ostéopathie : l’American School of Osteopathy, à Kirksville. Ses premiers étudiants sont des scientifiques et des médecins, et ses enfants font partie des premiers diplômés. Sept ans après, l’école compte 150 étudiants, et plus de 30 000 traitements ont été pratiqués dans le dispensaire rattaché à celle-ci. Sa réputation est grandissante et les gens viennent de loin pour s’y faire traiter. À partir de 1898, Still, se retire de l'enseignement et de la pratique ostéopathique pour écrire, et le 12 décembre 1917, le vieux docteur meurt à l’âge de 89 ans.

 

C’est à cette même époque que l’un de ses élèves, J.M. Littlejohn, originaire de Grande Bretagne, retourne à Londres pour y fonder The British School of Osteopathy. Cette école sera à l’origine de tout un courant ostéopathique en Europe.

         « Keep it pure boys, keep it pure. »

A.T. Still